Charge d'entraînement selon Coggan

16/9/2022
Entraînement

Contrôler la charge d’entraînement est un des éléments clés à maîtriser pour progresser. À ce jour il existe plusieurs modèles pour quantifier chaque séance d’entraînement : le RPE développé par Carl Foster, les TSS d’Andrew Coggan, le TRIMP de Bannister et Lucia, … Chaque modèle se base sur différents critères : perception de l’effort, fréquence cardiaque, watts, …

Dans cet article, nous allons nous intéresser aux métriques crées par Andrew Coggan.

Andrew Coggan est très connu dans le monde du cyclisme et triathlon. C’est un physiologiste qui a travaillé et publié sur de nombreux sujets concernant la performance en cyclisme. Il possède une thèse en physiologie de l’exercice et un master en bioénergétique humaine. C’est un des pionniers concernant l’utilisation d’un capteur de puissance pour l’entraînement.

Il est à l’origine du Functional Threshold Power, plus connu sous le nom de FTP. Coggan a développé un ensemble de métriques pour mettre le suivi de la charge d’entraînement à partir de la puissance.

Pour des raisons de copyright, Nolio a adapté les noms des métriques.

Le Training Stress Score ou TSS (“Charge - Coggan” sur Nolio) est un score obtenu à l’issu de l’entraînement. Ces chiffres correspondent à la charge de la séance.

À partir de ce score, il est possible de déterminer si la séance a été dure ou non :

  • Entre 0 & 150 : peu intense, fatigue minime
  • Entre 150 & 300 : un peu plus intense, légère fatigue
  • Entre 300 & 450 : entrainement intense, fatigue
  • Plus de 450 : très intense …

Les Charges Coggan (TSS ) sont obtenus grâce au calcul suivant : $ ((durée * NP * IF)/(FTP*3600))*100 $

Il est donc nécessaire d’avoir d’autres métriques pour établir cet indice.

La NP ou Puissance Normalisée (”Puissance Ajustée” sur Nolio) est une métrique qui prend en compte les variations d’intensités au cours de l’entraînement ou compétition. Moins il y aura de variations d’intensité et plus la puissance normalisée sera proche de la puissance moyenne.

Elle est calculée via cette formule mathématique : $ (moyenne(somme(Pmoy30s^4)))^(1/4) $

Il est aussi nécessaire d’obtenir l’Intensity Factor ou IF (”Coefficient d’intensité” sur Nolio) qui permet, comme son nom l’indique de savoir si l’entraînement a été intense ou non.

Son calcul est très simple : $ IF = NP / FTP $

Plus le ratio se rapproche de 1 et plus l’intensité a été élevée. En revanche si l’IF dépasse 1, c’est que la FTP n’est pas été correctement définie…

Mais ce n’est pas les seules métriques que Coggan a développées. Il a aussi mis en place différentes formules pour suivre la charge d’entraînement du cycliste.

Il existe trois formules :

  • ATL - Acute Training Load (”Fatigue Court Terme” sur Nolio) est la moyenne de la charge sur les 7 derniers jours. L’ATL est calculée de la manière suivante :  $ ATL(d-1) + (TSS-ATL(d-1))(1 – exp^(-1/7)) $

Cette métrique correspond à la fatigue.

  • CTL - Chronic Training Load (”Condition Physique” sur Nolio) est la moyenne de la charge sur les 42 derniers jours. Cette valeur est assimilée à l’aptitude. Sa formule est :$ CTL(d-1) + (TSS-CTL(d-1))(1 – exp^(-1/42)))$

  • TSB - Training Stress Balance (”Forme” sur Nolio) est la métrique la plus intéressante ! Elle correspond tout simplement à la différence entre CTL et ATL : $ CTL - ATL $.

Cette valeur est apparentée à la forme. Lorsque le score est négatif cela signifie que la charge d’entraînement est conséquente. Et inversement avec un score positif, les entraînements sont très faciles.

Petit récapitulatif :

Charge Coggan = score qui correspond à la charge d’entraînement de la séance.

Puissance Ajustée = “Puissance Moyenne” prenant en compte les variations d’intensités.

Coefficient d’intensité = score qui permet de visualiser si la séance est intense ou non.

Fatigue Court Terme = la charge d’entraînement des 7 derniers jours.

Condition Physique = l’aptitude sur les 42 derniers jours.

Forme = la différence entre Fatigue Court Terme et Condition Physique .

L’ensemble de ces métriques sont calculées lorsque l’athlète possède un capteur de puissance et à condition d’avoir renseigné la FTP sur Nolio. Il est ensuite possible d’obtenir les différents scores pour réaliser un suivi de la charge - fatigue.

Attention à la FTP, aujourd’hui il n’existe pas de consensus scientifique pour le calcul de cette dernière. Un mauvais calcul de celle-ci influencera directement les chiffres obtenues via ces différentes métriques.

Pour aller plus loin 👇

Cyclisme Performance a publié une formation dédiée au suivi de la charge et fatigue.

Le but de cette formation est d’approfondir les différentes méthode pour suivre la charge d’entraînement : Foster, Coggan, TRIMP, HRV ….

10% de remise via ce lien → https://cyclismeperformance.podia.com/fitness-monitoring-apprendre-a-suivre-la-forme-et-la-fatigue-avec-une-plateforme-d-entrainement?coupon=BLOGNOLIOCOGGAN

→ Normalized Power® (NP), Intensity Factor® (IF), and Training Stress Score® (TSS) sont des marques déposées de Peaksware, LLC

Commentaire

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Maxim Frémeaux
https://www.linkedin.com/in/maxim-fr%C3%A9meaux-6442b094/

Entraineur spécialisé sur le cyclisme via la société MF-SPORTS, adepte de la puissance depuis 10 ans.