HRV : Interview de Nicolas Bourdillon, directeur de recherche chez inCORPUS

21/6/2022
Entraînement

Bonjour Nicolas, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour à toutes et à tous,

Nicolas Bourdillon, j’ai effectué ma thèse de doctorat à Paris en comparant les performances d’athlètes hommes et femmes à différentes altitudes, notamment du point de vue cardiovasculaire et du système nerveux autonome. J’ai ensuite travaillé à Montpellier, aux USA et maintenant à Lausanne, capitale olympique, sur la fatigue et ses différents profils, toujours dans une logique de santé et de performance chez les athlètes de haut niveau.

J’ai rejoint l’aventure inCORPUS® en 2018, au sein de la société be.care SA, en tant que directeur de la recherche afin de contribuer à développer une solution qui permette d’identifier les profils de fatigue chez les sportifs de haut niveau.

Pouvez-vous présenter inCORPUS et la raison pour laquelle il a été créé ?

inCORPUS® est une solution d’analyse de la variabilité cardiaque (VFC ou HRV) qui détermine le profil de l’athlète parmi les huit profils identifiés par de nombreuses recherches scientifiques sur le sujet, chez des athlètes de haut niveau. C’est un outil qui apporte une information à l’entraîneur et à l’athlète sur son profil de bonne forme ou de fatigue et indique donc le type d’entraînement à privilégier pour la journée ou la période de temps visée. C’est aussi un outil qui accélère le traitement de l’information.

Pour arriver au résultat d’inCORPUS® manuellement, il faut au moins 40 minutes d’analyse par athlète pour un expert connaissant bien la variabilité cardiaque. Avec inCORPUS® le résultat est immédiat et pour tous les athlètes d’une équipe simultanément. La lecture des résultats est aussi facilitée, avec un dashboard ergonomique qui permet plusieurs niveaux de lectures.

Pouvez-vous rappeler en quoi consiste la HRV ?

La variabilité de la fréquence cardiaque analyse l’écart de temps entre les battements cardiaques successifs. Les variations de ces durées renseignent directement sur le fonctionnement du système nerveux autonome, composé du système parasympathique chargé de la récupération, de la régénération des tissus, de constituer les stocks énergétiques, de diminuer les fréquences cardiaque et respiratoire ; et du système sympathique, chargé de l’activation corporelle, de la dépense énergétique, d’augmenter les fréquences cardiaques et respiratoires.

Les meilleures performances sont observées lorsque les systèmes, sympathiques et parasympathique, ont tous les deux de hauts niveaux d’activités, ce qui indique une bonne capacité d’activation mais aussi une bonne capacité de récupération.

Qu’est-ce que la méthode inCORPUS apporte par rapport aux analyses HRV classique ?

inCORPUS® procède à une analyse temporelle et fréquentielle en positions allongé et debout. Combiner les analyse temporelle et fréquentielle est la seule solution qui permette de distinguer les systèmes sympathique et parasympathique et l’utilisation des deux positions permet d’évaluer une situation où le parasympathique domine (allongé) et où le sympathique domine (debout).

Les analyses HRV habituellement rencontrées ne se font que dans le domaine temporel et dans une seule position, ce qui permet d’évaluer le système parasympathique uniquement et donne une information partielle et donc peu fiable et difficilement utilisable.

Pour quels athlètes cette méthode inCORPUS est-il destiné ?

A tous les athlètes ! Les sportifs d’endurance bien sûr, Tour de France, VTT, Marathon, ski de fond, natation etc. mais aussi les sports collectifs avec de nombreuses équipes de football, rugby et basket par exemple. Enfin les sports explosifs ou d’adresse sont aussi utilisateurs, comme les courses de sprint ou le tir par exemple.

D’ailleurs nous avons dernièrement publiés un grand nombre de témoignages d’athlètes sur nos réseaux, de Guillaume Martin (cyclisme) à l’équipe de France d’Aviron, en passant par Vivian Bruchez (Ski-Alpinisme), Alizée Barron (skicross) ou Xavier Thévenard (Trail), que vous retrouvez avec la mention #incorpuswetrust

Comment utiliser la méthode inCORPUS ?

C’est très simple, il suffit d’un cardiofréquencemètre du commerce (ceinture thoracique ou brassard) et de l’application mobile inCORPUS®. Cette dernière permet l’enregistrement des données du cardiofréquencemètre et l’affichage des résultats. En outre l’entraîneur peut voir l’ensemble de ses athlètes sur son ordinateur via un espace dédié et bien évidemment confidentiel.

Quel est le prix pour pouvoir l’utiliser ? quelles sont les différentes formules ?

La formule d’entrée est un abonnement à 360€/an par athlète pour un individuel, ensuite nous avons des formules plus poussées en fonction de l’utilisation (sports d’équipe, besoin des staffs pro, etc…) et de l’accompagnement du client par les experts inCORPUS®. Nous invitons toute personne potentiellement intéressée de se rendre sur in-corpus.com ou nous écrire à info@becare.swiss

Quelle est la prochaine étape pour inCORPUS ?

Pour cet été, nous allons continuer de travailler avec de plus en plus d’équipes professionnelles et d’augmenter le nombre de champions bénéficiant d’un suivi inCORPUS®, notamment à travers une offre spéciale en cours jusqu’au JO de Paris 2024. Nous sommes déjà très présents dans certains sports (Aviron, Cyclisme…) mais d’autres sports pourraient aussi bénéficier d’un meilleur suivi.

Par la suite, nous ne cachons pas notre ambition de proposer la technologie au grand public, sportif amateur ou non. Cela nécessitera de l’investissement, en particulier dans l’ergonomie et le marketing, mais nous sommes convaincus que le potentiel est énorme car tout le monde est concerné par les problématiques liées à la fatigue d’une manière ou d’une autre dans notre société.

Nolio x Incorpus

Nolio est intégré avec Incorpus depuis début 2022, ce qui permet aux sportifs & entraîneurs de retrouver les données et le profil de couleur inCORPUS directement dans le tableau de bord Nolio (voir photo ci-dessous)

Commentaire

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.